Un forum pour parler des chevaux appaloosa et des autres...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GOUDRON DE NORVÈGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oskarnika
Grand tachu
Grand tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 73
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: GOUDRON DE NORVÈGE   Jeu 11 Mai - 11:55

Teer auf Norwegen





GOUDRON DE NORVÈGE. Pix Liquida Norvegiensis.




HISTORIQUE DU GOUDRON VÉGÉTAL


Dès le Moyen-Age, la densité des forêts des pays Scandinaves ont favorisés la distillation artisanale du bois pour obtenir un goudron végétal très utilisé dans de nombreux domaines : isolation des habitations construites en bois, traitements conservateurs des coques de bateaux et autres cordages et cuirs divers, exposés à l'humidité.

Entre autres activités invasives, les Vikings, maîtres dans l'art de la navigation, furent les premiers à pratiquer le commerce de l'ambre, des fourrures et autres denrées dont le goudron végétal, et ceci jusqu'en Turquie et à l'embouchure du fleuve Saint Laurent.

A l'origine, les essences utilisées pour élaborer le goudron végétal étant le Pin de Norvège et du Danemark ainsi que le Frêne de Suède et de Finlande, l'appellation "Goudron de Norvège" est cependant généralement utilisée pour nommer le goudron végétal, qu'il soit issu de la distillation du Pin ou du Hêtre.

Sous le règne de Louis XIV, Colbert, surintendant des Bâtiments et Manufactures, crée en 1664, avec l'aide du Suédois Peter Erikson, la Manufacture Royale de Goudron de Pins des Landes dans le but de fournir la Marine Royale en matières premières indispensables à la construction des navires.

Le principal chantier naval fournissant l'arsenal de Brest étant Rochefort situé sur le littoral Atlantique, les livraisons de goudron par voie maritime en étaient d'autant plus facilitées qu'économiques.

Outre son usage dans la marine, le Goudron de Pins des Landes a suscité un intérêt non négligeable dans la cavalerie sous le premier Empire.

Il était utile aux vétérinaires et aux maréchaux-ferrants dans le traitement des "cors" de harnachement, des affections des pieds des chevaux et diverses affections propres aux conditions de salubrité précaires régnant dans l'armée lors des campagnes.


PARTICULARITÉS DU GOUDRON VÉGÉTAL


L'obtention par combustion à haute température du Goudron végétal lui confère une structure lacunaire micro-poreuse du fait de la présence de bulles microscopiques.




La poussée hydrostatique intérieure évacuant l'humidité vers l'extérieur, celle ci ne peut réintégrer son milieu d'origine du fait d'une différence de pression relative l’empêchant de réintégrer le milieu intérieur.

Ce phénomène physique explique la capacité du Goudron végétal a assécher la corne des sabots.



UTILISATION DU GOUDRON VÉGÉTAL  


Le Goudron Végétal est utilisé dans les affections post-traumatiques de la sole et de la fourchette dans le but d’assécher et d'éviter une invasion bactérienne ou mycosique de la structure cornée.

Comme toute substance obtenue par distillation d'une matière organique ou végétale (substance empyreumatique), le Goudron de Norvège est potentiellement cancérigène et ne doit pas être appliqué sur des plaies vives de la sole ou sur l'épiderme.



PRINCIPE DE DISTILLATION



Coupe schématique d'un four à pyrolyse


  ① Cheminée d'évacuation des fumées.
  ② Coupole couvre feu.
  ③ Foyer supérieur.
  ④ Évents d'aération.
  ⑤ Chambre close à pyrolyse.
  ⑥ Gaz de combustion et vapeurs de goudron.
  ⑦ Dépôt de goudron.
  ⑧ Structure isothermique (terre).
  ⑨ Vanne d'évacuation des gaz.
  ⑩ Vanne d'évacuation du goudron.
  ⑪ Cuve de condensation.

Le goudron végétal est issu de la carbonisation du bois de Pin ou de Hêtre en l'absence d'air, autrement dit par pyrolyse ou thermolyse.

Le principe est la distillation "per descendum" où le goudron est recueilli dans la partie inférieure de la cuve de pyrolyse.

Le bois à distiller est introduit dans la cuve (5) qui est ensuite hermétiquement close, un feu est allumé sous la coupole située au dessus (3) et produit une chaleur atteignant environ 800°.

La haute température régnant dans la cuve close pouvant atteindre 700° C provoque la déshydratation et le dessèchement du bois par rayonnement thermique.

Ce phénomène physique donne naissance à des composés charbonneux restant dans la cuve close (5), du gaz méthane (CH4) et du gaz carbonique (CO2 ) qui sont évacués à l'extérieur (9) et du goudron végétal qui décante (7) au fond de la cuve de condensation (11).

Lorsque la température du goudron végétal est descendue à environ 70°C, celui-ci est recueilli (10) dans des barils prêts à être stockés.


© 2020

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tachunko
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19833
Age : 46
Localisation : Haute Saône
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: GOUDRON DE NORVÈGE   Jeu 11 Mai - 18:44

Merci pour ce nouveau post fort instructif où j'ai vraiment appris plein de choses...
J'ignorais totalement que le goudron de norvège était totalement végétal mais aussi qu'il était potentiellement cancérigène.

Et tes explications sur la distillation des bois pour le fabriquer sont vraiment fort intéressantes.
Je suis contente d'avoir appris tout ça aujourd'hui Smile

_________________

"Dans la vie d'un indien, il n'y a pas de mauvais jour. Même si les temps sont durs, chaque jour est bon. Comme tu es en vie, chaque jour est bon" Old Coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18070
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: GOUDRON DE NORVÈGE   Jeu 11 Mai - 20:03

Pareil pour moi...

Merci, Oskar, pour tes explications claires et facilement accessibles... Je vais m'endormir moins bête ce soir...

Pour ma part, c'est un produit que je n'utilise plus depuis longtemps car suite au renversement d'une boîte de Goudron de Norvège dans une trousse de pansage, je déclare depuis une allergie à ce produit...

Ca se manifeste par de petites cloques, un peu comme celles causées par les orties... La peau tiraille, comme desséchée, et les démangeaisons sont telles que je me retrouve à sang en quelques secondes! :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GOUDRON DE NORVÈGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
GOUDRON DE NORVÈGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goudron de norvége
» Le goudron : vous l'utilisez comment?
» goudron collé à la carosserie
» Produit pour éliminer le goudron sur pots
» truc pour goudron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEVAL APPALOOSA :: SANTE :: Maladie-
Sauter vers: