Un forum pour parler des chevaux appaloosa et des autres...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18126
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Mer 3 Fév - 16:58

Merci pour cette nouvelle fiche, Oskar!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oskarnika
Grand tachu
Grand tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 435
Age : 74
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Ven 29 Sep - 17:49

Starkwurzeliges Ferkelkraut







PORCELLE RACINÉE. Hypochæris Radicata. Asteraceæ.



Aspect caractéristique de la plante

L'extrémité des pétales est anguleuses et dentée
Le calice est renflé et présente une structure écailleuse


Les aigrettes revêtent une couleur blanc brunâtre

Feuilles en rosace plaquées au sol

Aspect velu de la feuille

La Porcelle racinée n'est généralement pas ingérée systématiquement par les chevaux, ou en si faible quantité qu'elle ne présente pas de toxicité notoire en pareil cas.

Elle présente la particularité d’être très résistante à la sécheresse et perdure, alors que les prés sont de véritables paillassons, jusqu'à la fin de l'automne et peut occasionner des intoxications neuromusculaires par assimilation cumulative lorsque les chevaux n'ont plus assez d'herbage et manquent d'un apport alimentaire suffisant.

Dans cet exposé, la relation entre l'apparition du harper australien et l'action nocive de la Porcelle est encore mal définie, c'est pourquoi il est rédigé de manière conditionnelle et non objective, et ceci, malgré la forte présomption de l'implication de cette plante en diverses occurrences.

PARTIES TOXIQUES :

Toutes les parties aériennes de la plante sont potentiellement nocives : feuilles, tiges, fleurs et graines.

APERÇU HISTORIQUE :

En Australie, à la suite de multiples cas groupés de harper chez le cheval, le docteur vétérinaire William Tyson Kendall de l’Université de Melbourne constate, en 1884, la présence récurrente d'Hypochæris Radicata dans l'entourage des chevaux concernés, d'où l'appellation de «Harper australien».

Au cours des années suivantes, et ceci jusqu'à nos jours, de nombreuses recherches, très poussées, ont été effectuées en Australie et dans plusieurs autres pays afin de déterminer l'action toxigène de cette plante dans le processus pathologique du harper australien, les résultats ont été très variés et les réponses en sont encore à l'état d'hypothèses.

La forte canicule de l'été 2003, qui a sévi durant deux semaines dans toute l'Europe, avec des pics a près de 40°C, a fortement mis en cause l'action de la Porcelle dans la survenue du harper australien chez les équidés.

En effet, dans les mois qui ont suivi cette période de sécheresse, et du fait de la présence de cette plante dans les prairies appauvries en herbe, les cas de harper observés par les organismes vétérinaires sentinelles ont été quasiment décuplés en comparaison avec les années précédentes.


LE HARPER AUSTRALIEN :

Le harper australien est une affection neurologique consistant en une hyperflexion involontaire de l'angle tibio-métatarsien (articulation du jarret), ce phénomène est provoqué par une perturbation de la conduction neuromusculaire via les réseaux nerveux.

L'amplitude de la flexion est variable selon l’atteinte neurologique et le membre postérieur peut aller jusqu'à toucher l'abdomen dans les phases aiguës du harper; une classification du degré de harper a été établie sur une échelle de grades allant de 1 à 5 (voir spoiler N° 1 "Différents aspects et grades du harper australien").

PROCESSUS TOXIQUE PRÉSUMÉ :

La capacité de la Porcelle à élaborer un système de défense face aux hautes températures pourrait définir sa nocivité dans l'apparition du harper australien.

Lorsque la quantité d'eau transpirée par les végétaux est supérieure à la quantité qu'elle absorbe du fait de la sécheresse, elle subit un stress hydrique dommageable à son équilibre osmotique.

Ainsi, dans le but de parer à ce stress environnemental, la Porcelle génère des métabolites secondaires à partir du glucose qu'elle contient naturellement; ces métabolites sont des composés nommés cyclitol et myo-inositol, ils sont élaborés dans les cellules chlorophylliennes et jouent un rôle d'osmoprotecteurs.

Au stade du développement floral, elle génère également un métabolite nommé scyllo-inositol jouant un rôle important dans la processus de maturation des graines en assurant ainsi sa pérennité reproductive; le scyllo-inositol a été trouvé dans l'encéphale d'animaux ayant ingéré cette plante.

Enfin, la propension, chez le cheval, à développer le harper australien semble résider dans la nature de sa flore cæcale constituée de bactéries capables de transformer les glucides en cyclitol et myo-inositol propices à l'apparition du harper australien.

Chaque individu étant inégal face à la nocivité de cette plante, certains peuvent y être sensibles et d'autres non.


EFFET TOXIQUE PRINCIPAL :

L'ingestion durable de cette plante semble induire une dégénérescence à la fois du réseau nerveux et de la structure musculaire.

L'influx nerveux est perturbé dans la cinétique des membres postérieurs et l'altération neuronale débute de l'extrémité des membres en remontant tout au long des nerfs, ce qui explique une flexion modérée au début, allant jusqu'à une hyperflexion marquée et constante au fil du temps (voir spoiler N° 5 "Nerfs et muscles laryngés affectés par l'intoxication à la Porcelle").

L'activité tonique neuromusculaire est anormalement importante mème au repos, ce qui conduit à une diminution du volume des muscles squelettiques (amyotrophie neurogène) du fait de leur sollicitation permanente.

Il peut également se présenter un cornage présent de manière inconstante du fait de l'impact de l'affection sur les nerfs laryngés récurrents.

Du fait de la capacité des réseaux nerveux à ce régénérer et selon l'ampleur de l’évolution des chevaux atteints, une rémission peut apparaitre et nécessite une durée pouvant aller de quelques mois à plusieurs années.

Dans les encadrés hors-texte ci-dessous, vous trouverez des illustrations légendées rappelant les particularités anatomiques, physiologiques et pathologiques ayant trait au sujet exposé dans cette fiche.

Les légendes et les illustration ont été simplifiés pour une meilleure compréhension des processus décrits.


      Cliquer ici afin d'observer les pièces jointes hors-texte en rapport avec cet exposé :
 

Copyright 2020



Dernière édition par oskarnika le Dim 1 Oct - 17:40, édité 1 fois (Raison : Syntax Berichtigung)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18126
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Ven 29 Sep - 18:56

Merci, Oskar, pour cette nouvelle fiche!

C'est vraiment très instructif et très détaillé tout en restant accessible à tout un chacun... Bravo! Sacré travail de recherche et de rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tachunko
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19885
Age : 46
Localisation : Haute Saône
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Sam 30 Sep - 19:16

Merci beaucoup pour cette nouvelle fiche hautement instructive !!
Je ne savais même pas que le harper pouvait être causé par l'ingestion d'une plante...

Et puis tous tes détails sur le fonctionnement du système neuronal / locomotion est vraiment une mine d'or. Ca me resservira pour mes soins en magnétisme Smile

_________________

"Dans la vie d'un indien, il n'y a pas de mauvais jour. Même si les temps sont durs, chaque jour est bon. Comme tu es en vie, chaque jour est bon" Old Coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oskarnika
Grand tachu
Grand tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 435
Age : 74
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Dim 1 Oct - 17:53

cawhuete a écrit:
Merci, Oskar, pour cette nouvelle fiche!

C'est vraiment très instructif et très détaillé tout en restant accessible à tout un chacun... Bravo! Sacré travail de recherche et de rédaction.

Merci beaucoup à toi, Karine, pour tes compliments ! il m'aident à continuer à éditer !!!

Concernant la Porcelle, je tenais à établir un dossier le plus complet possible (et facile à "digérer"...) du fait de son implication dans l'apparition du harper australien.

Ça demande beaucoup de travail mais je suis heureux de partager afin d'aider à éviter une possible intoxication.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oskarnika
Grand tachu
Grand tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 435
Age : 74
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Dim 1 Oct - 17:58

tachunko a écrit:
Merci beaucoup pour cette nouvelle fiche hautement instructive !!
Je ne savais même pas que le harper pouvait être causé par l'ingestion d'une plante...

Et puis tous tes détails sur le fonctionnement du système neuronal / locomotion est vraiment une mine d'or. Ca me resservira pour mes soins en magnétisme Smile
Merci beaucoup à toi, Tachunko, pour ton appréciation !

Je suis ravi que cette fiche t'ait intéressée et qu'elle pourra t'aider dans ton activité professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6728
Age : 62
Localisation : Seine et Marne Provins
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   Lun 2 Oct - 7:04

Dans mon anciné ecurie il y a eu 2 cas de harper, c'est vraiment impressionnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Planches Illustrées des Plantes Toxiques ou à risques.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Faire du foin : plantes toxiques?
» Plantes toxiques ou à risques
» Plantes toxiques
» Plantes toxiques
» LES PLANTES TOXIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEVAL APPALOOSA :: SANTE :: Maladie-
Sauter vers: