Un forum pour parler des chevaux appaloosa et des autres...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Muscler ou re-musler son cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Muscler ou re-musler son cheval   Jeu 9 Jan - 0:48

Bien comme je vous l'avez promis (il y a un siècle) je vais partager avec vous mes maigres acquis en ce qui concerne cette question.
Tout d'abord, si vous le permettez je vais développer ce qu'est le muscle(juste un petit rappel).
                                                  ************
Les muscles effectuent un travail qui consiste à déplacer le corps du cheval sur le sol,sachant que la masse musculaire représente plus ou moins 45% de son poids corporel ce qui représente par conséquent une structure relativement pesante,ils sont constitués d'un tissu extrêmement malléable, d’où leurs capacités à répondre à l'entrainement.
Chaque muscles est fixé aux os par un composant fibreux(tendons ou fascia{couche de tissus fibreux qui enveloppe le muscle}).
Deux sorte de muscles inter-agissent dans la locomotion mais aussi dans le travail du cheval,à savoir les muscles longs, qui se contractent le long des os pour initier et maintenir la locomotion,et les muscles courts qui eux maintiennent les positions posturales.

Contraction musculaire.
Un muscle est constitué de milliers de fibres,qui sous l'effet d'une contraction organisée crée le mouvement du muscle.
Un tendon relie le muscle à un os, et le mouvement du muscle déplace l'os et l'articulation complémentaire, de grands groupes musculaires travaillant en simultanés propulsent ou ralentissent le cheval en mouvement, le contrôle et la coordination de ces groupes musculaires,s’améliore avec la pratique et l'entrainement ce qui permet non seulement d'obtenir une plus grande précision,mais aussi une puissance et une rapidité supérieure.
On dénombre trois contractions différentes:
        A: concentriques, qui raccourcissent les muscles(effet de relaxation),ce qui a pour effet de ramasser le muscle sur lui même donc de l'épaissir,mais aussi de le redéployer,mouvement qui servira notamment dans la flexion d'une articulation.
        B: excentrique,qui allonge le muscle, utilisé et mis à contribution pour résister à la force de gravité,lorsqu'un membre supporte le poids du cheval,lors d'une descente d'un talus.
        C: isométrique,la longueur reste la même à cause de la traction exercée par un muscle opposé,on rencontre ce type de contraction lorsque le cheval tendu,immobile,est sur le point de se déplacer(rodéo,renning..etc).

Les muscles destinés à assurer la locomotion doivent se contracter, ce qui nécessite de l’énergie,mais aussi se détendre ce qui nécessite encore plus d’énergie.
Les muscles peuvent stocker de l’énergie pour une durée maximale de quelques secondes de contractions forcées,c'est pour cette raison que les cellules musculaires utilisent du glucose et des acides gras pour produire et consommer des millions de molécules d’énergie nommées ATP (adénosine triphosphate),une molécule d'ATP est composée d'un acide aminé sur lequel sont fixés trois molécules de phosphate,pour créer de l’énergie, les enzymes musculaires dégradent les liaisons entre deux de ces molécules, ce qui produit de l’énergie pour la contraction musculaire,il reste alors une molécule d'ADP (adénosine diphosphate,un acide aminé relié à deux molécules de phosphate).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Jeu 9 Jan - 21:57

Merci pour ce petit rappel, Gitan... J'ai hâte de lire la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Jeu 9 Jan - 23:50

L’énergie musculaire est surtout produite par des acides gras qui sont utilisés comme carburant pour l'exercice ,de plus cela permet d'économiser les réserves de glycogène qui pourront être économisées,et à postériori servir à une autre utilisation,ce qui aura pour effet de retarder la fatigue.

La circulation sanguine et l'apport d'oxygène dans les muscles vont, à un moment donné et selon les besoins,utiliser les lipides et glucides(acides gras,glycogène et glucose),l'apport en oxygène dépend du niveau de forme physique du cheval et du type d'activité.

Certaines activités seront de type anaérobie,d'autres de type aérobie,et enfin les dernières de type mixte.

Métabolisme anaérobie: activité de vitesse.
En effet la vitesse demande des efforts intenses, de courte durée(max 60s) mais à vitesse maximale,les muscles sont alimentés par des sources qui,pour leur métabolisme ne nécessitent pas d'oxygène,notamment le glycogène ou la phosphocréatine(riche en énergie 15mmol/kg-1),un cheval dépend fortement du métabolisme anaérobie au cours d'une course de vitesse brève telle que course de tonneaux,capture de veaux au lasso...

Métabolisme aérobie: activité d'endurance.
L'endurance se caractérise par une activité prolongée à des allures modérées plus ou moins constantes(marche,trot,galop lent) à une vitesse comprise entre 10 et 19 km/h.
Les chevaux qui participent à ce genre d'activité,utilisent le métabolisme aérobie(oxygénation musculaire) et consomment les acides gras et le glycogène comme source d'énergie.
ces activités sont :le dressage,course d'endurance,complet d'attelages,spectacle équestre,hunter...

Métabolisme mixte:activités alliant le métabolisme aérobie et anaérobie.
Dans ce genre d'activités, les phases de certains efforts demandés reposent sur la phosphocréatine comme production d’énergie immédiate,et au fur et à mesure du déroulement de l'activité,le cheval va avoir recours au métabolisme aérobie des acides gras et du glycogène.Lorsque cet apport ne sera plus suffisant pour répondre aux besoins énergétiques des pointes de vitesse ou des efforts demandés,le métabolisme anaérobie reprendra le relais en utilisant le glycogène comme combustible.
Au cours de la compétition,à certains moments, le cheval pourra dépendre d'avantage d'une forme de métabolisme musculaire qu'une autre.
Pour exemple; le dressage western, polo, steeple-chase, tri de bétail,course de plat,attelée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 1:47

Conditionnement Musculaire.
Le meilleur développement d'endurance musculaire et cardio-vasculaire repose sur une base incontournable,l'endurance à faible vitesse plus communément appelée LSD(long slow distance training) qui est utilisée pour constituée les bases de tout entrainement ultérieur,et ce quel que soit la discipline équine.
Exactement comme le système cardio-vasculaire qui se développe par le conditionnement,les muscles répondent au stress de l'exercice, mais dans la mesure ou ils répondent rapidement au conditionnement(puisqu'ils atteignent leur maximum en 6 mois d'entrainement stratégique)souvent on conclut prématurément que le cheval à atteint sa force maximale, en fait les tendons,les ligaments,les articulation,et les os demandent plusieurs années pour atteindre leurs puissances optimale.
Pour développer la force musculaire nécessaire à son travail,un cheval de randonnée moyenne(80 à 160 km),ou qui pratique le saut d'obstacle,l'entrainement doit reposer sur d'autres techniques que les seules techniques de conditionnement aérobie,il doit être fait appel à des techniques dites techniques d'entrainement musculaire et d'entrainement par intervalles.

L'entrainement musculaire équin,est similaire aux techniques de musculation utilisées par les culturistes
lorsqu'ils soulèvent poids et altères,de plus il a été démontré que 50% des blessures musculosquelettiques pouvaient se résorber suite à des exercices d'entrainements musculaires.
Les chevaux de randonnée ou de saut d'obstacles compte sur la force musculaire de leur arrière-main,de leurs abdominaux,et de leur dos pour se propulser par dessus un obstacle, ou sur une pente abrupte,ou même pour freiner lors des descentes, tout comme les chevaux de dressage western,de lasso, ou de tri de bétail ont besoin de posséder une force musculaire suffisante pour exécuter les demandes sollicitant leur agilité, c'est pour cette raison qu'il est recommandé d'intégrer une une stratégie d'exercices d'entrainement musculaire dans le travail de monte régulière afin de déclencher des réponses appropriées aux efforts demandés.
Travailler un cheval sur des pentes en commençant au pas,puis progressivement en ajoutant des périodes de trot,et ensuite des phases de galop,est une stratégie efficace concernant le renforcement musculaire qui au bout de quelques mois lui fera gagner de la force et de la puissance.
Le travail doit continuer dans le durcissement des exercices à savoir l'intensification de la vitesse d’ascension mais aussi l'augmentation de la pente négative et la durée de l'exercice,ce qui a pour but de développer non seulement la force musculaire mais aussi le système cardio-vasculaire,car faire galoper un cheval sur une pente ascendante va permettre à la synchronisation de la poussée des postérieurs et construit des muscles au niveau des hanches et du dos.
Il faut être conscient que lors des exercices,plus la masse musculaire augmente en force et en résistance,plus le système cardio-vasculaire se développe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manolye
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8201
Age : 34
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 11:08

Ha cool !!
Merci pour le temps que y tu passes Wink
Je suis sûre que ca va en intéresser plus d'un !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tachunko
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19829
Age : 46
Localisation : Haute Saône
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 13:18

Merci Gitan pour toutes ces explications haut de gamme  Very Happy 
C'est vraiment très intéressant..

_________________

"Dans la vie d'un indien, il n'y a pas de mauvais jour. Même si les temps sont durs, chaque jour est bon. Comme tu es en vie, chaque jour est bon" Old Coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 16:59

Finalement après quelques mois, le cheval pourra effectuer des travaux multiples avec une plus grande facilité.

D'autres exercices peuvent contribuer à augmenter d'avantage la prise de la masse musculaire et la capacité physique tel que l'utilisation de l'entrainement croisé par le biais d'utilisation des cavaletti,des barres d'obstacle et des niveaux de dressage plus avancés,il est évident que plus les exercices sont variés plus on va permettre le développement des groupes musculaires.

Toujours se rappeler et veiller à ce que le cheval reste droit et équilibrer sous son cavalier et ce en toutes circonstances, car si l'un des coté de son corps présente plus de résistance que l'autre, des blessures risquent d'affecter le coté le plus faible, tout comme il est évident et très important d'améliorer la souplesse du cheval monté ou non(la souplesse des muscles permet d’être moins exposés aux blessures,c'est plus probant pour les muscles bien développés et résistants).

Exercices musculaires:en côte.

Comme je l'ai expliqué plus haut,le travail en côte va apporter développement et résistance, en effet
la résistance à son propre poids pendant une montée développera l’arrière main,les épaules ,et l'avant main,marcher ou trotter à flanc de montagne ou de colline,développera indépendamment les muscles de chacun des postérieurs.
Lorsqu'il accélère au petit galop ou au galop,le cheval se propulse vers l'avant en poussant de ses deux postérieurs sur le sol et ce à peu près dans un même temps, en ascension,cela va faire travailler les muscles de l’arrière main dans son ensemble et les muscles du dos et de la croupe seront soumis à des efforts considérables, donc un renforcement considérable de ces mêmes muscles.

Pendant la descente de cette même colline,le cheval va solliciter et renforcer les pectoraux, les avant-bras,et les épaules, tandis que l'action de freinage fortifie les quadriceps fémoraux;

Travailler à flanc de montagne présente d'autres avantages que le développement musculaire,le système cardio-vasculaire est lui aussi travaillé, en effet ce genre d'exercices est équivalant à celui qui serait recueilli en travaillant sur une distance trois à quatre fois supérieure sur terrain plat, en sachant que les articulations mais aussi les os,subissent moins de commotions pendant le travail en colline par rapport à un exercice sur terrain plat destiné à atteindre la même fréquence cardiaque par augmentation de la vitesse.

Travail en terrain sablonneux ou neigeux.
Ce genre de travail,permet d’accroitre la résistance des muscles de la cuisse,et des pectoraux, mais ce genre de travail ne comprend pas de faire des exercices dans la boue car celle ci peu provoquer des blessures(tendineuse)voire même des fractures osseuses néanmoins le travail dans la boue(si obligation)est praticable MAIS AU PAS.

Le travail en colline permet de préparer pratiquement tous les chevaux de toutes disciplines,mais plus particulièrement les chevaux qui vont participer aux disciplines de dressage, de saut d'obstacle,de tri de bétail,et de monte western,d'endurance,et de randonnée enfin tous ceux qui vont utiliser l'activité musculaire à métabolisme mixte.

Mais il ne faut pas oublier que tout travail, si l'on veux qu'ils se passe bien doit commencer par un échauffement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6723
Age : 62
Localisation : Seine et Marne Provins
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 22:54

Merci Gitan, très intéressant !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 10 Jan - 23:01

Franchement très instructif, ce topic!
Encore merci, Gitan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tachunko
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19829
Age : 46
Localisation : Haute Saône
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 8:03

Et que préconises tu comme échauffement ?
Avec un jeune cheval jamais sorti en extérieur, tu ferais quoi comme entraînement ?

_________________

"Dans la vie d'un indien, il n'y a pas de mauvais jour. Même si les temps sont durs, chaque jour est bon. Comme tu es en vie, chaque jour est bon" Old Coyote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 11:22

Merci et ravi que cela vous intéresse,pour l'échauffement je vais le développé ci dessous,mais jeune ou vieux cheval ça n'a pas d'importance(à partir du moment ou il est manipulé).

Donc ne pas oublier que tout travail,si l'on veut qu'il se passe bien doit être précédé d'un échauffement,c'est une préparation simple et non contraignante, qui nécessite seulement de 30 à 40 minutes de travail par jour.
Le cheval est un athlète qui a besoin de s'assouplir et de s'étirer avant une séance de travail,les muscles, les tendons, et les ligaments doivent être préparés,de plus l'échauffement stimule la circulation sanguine dans les tissus et augmente de quelques degrés la température du corps,la chaleur et la circulation améliore la flexibilité du système musculosquelettique,en intensifiant l’efficacité du travail musculaire et réduisant ainsi le risque de blessure articulaire,musculaire, tendineuse,et ligamenteuse.

Exercices d'échauffement: le Pas (la marche).

Il est est un exercice préliminaire qui augmente progressivement les fréquences respiratoire et cardiaque,ce qui favorise l'irrigation sanguine (lors de la grande circulation) et donc une meilleure oxygénation musculaire.
Le pas améliore la condition physique en stimulant lentement les ligaments,les tendons,et les muscles en les préparant à supporter des charges légèrement augmentées (étirement léger de ceux ci,pour améliorer leurs élasticité au fur et à mesure que les tissus sont échauffés par leurs mobilisation,et les articulations sont également échauffées et lubrifiées),en effet la marche entraine une charge sur la cheville du cheval équivalant à deux fois et demi son poids,quand au grasset et à la hanche,eux soutiennent une charge correspondant à une fois et demi le poids du cheval.
La marche augmente la fréquence cardiaque jusqu'à 90 bpm (battement cardiaque/minute),les vaisseaux sanguins sont alors dilatés et de ce fait deviennent plus élastiques et opposent moins de résistance à la circulation sanguine.
La marche seule ne permet pas d'appliquer suffisamment de stress aux tissus afin de les entrainer à supporter de plus gros efforts, néanmoins elle est primordiale dans tout départ d'exercice,elle est également très utile comme exercice de relaxation.
Le pas peut être effectué en main,monté, à la longe ou pour les plus aisés dans un marcheur automatique,une période de préparation de 15 minute par jour est suffisante pour préparé le système musculaire.

Après cet exercice arrive le Trot.

Le trot vient compléter l’échauffement musculaire et l'étirement des tendons et des ligaments,car pousser le cheval à aller de l'avant à une allure plus soutenue,permet d’améliorer l'apport en oxygène par la respiration et d’accélérer la fréquence cardiaque.
Ces changements physiologiques,permettent au système musculosquelettique de supporter l'augmentation de stress.
Dans l'entrainement au trot la fréquence cardiaque doit être maintenue dans des valeurs inférieure à 150 bpm et même inférieure à 130/140bpm,cela permet d'une manière générale, le cheval en action dans les limites aérobies.
En général les adaptations cardio-vasculaires sont obtenues entre 2 et 4 mois, au cour desquels l'objectif est d’améliorer suffisamment la forme physique de l'animal pour qu'il puisse exécuter des exercices pendant 1h ou 2h à une vitesse moyenne de 8 à 18 km/h.
Au départ un entrainement de 15 minutes est suffisant.

Pour les chanceux,la natation.
La natation peut être ajouté au programme ,car elle permet de développer un conditionnement cardio-vasculaire et respiratoire,sans imposer de commotion sur les membres ni exercer de contraintes sur les os en croissance tout en permettant le développement des articulations des ligaments et des tendons et le massage l'eau sur les tissus améliore la circulation.
Toutefois les exercices de natation doivent être effectués sur du plat pour permettre à l'animal de poser ses pieds au sol et ne pas forcer le cheval à nager car cela le force à cambrer le dos ce qui peut déclencher des spasmes dorsaux.

Suite à ces échauffements arrive une partie un peu plus intéressante,mais malheureusement délaissée(à 80%) par les éleveurs,propriétaires et cavaliers, celle des étirements manuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 14:39

Après les échauffements,il est conseillé de pratiquer des étirements manuels, car lorsque muscles tendons ligaments et articulations sont échauffés les exercices d'étirement apportent souplesse et flexibilité.
Si un muscle est étiré à 100% de sa longueur fonctionnelle avant sa contraction, celle ci pourra atteindre son efficacité maximale,mais la plupart des chevaux sont entrainaient à produire un effort de seulement 55% de leur contraction maximale,ce qui à pour conséquence que les muscle sont tendus et rigide et n’atteigne qu'une amplitude de mouvement limitée.

Il est très important de souligné que des charges soudainement appliquées à des groupes musculo-tendineux courts,tendus et sans élasticité risque de se déchirer.
Pour optimiser l’élasticité des muscles et des tendons après chaque période d’échauffement et de travail,des exercices d’étirement devront être administré.

Lors d'un étirement, chaque membre sera maintenu légèrement fléchi pour ne pas forcer sur les tendons et les ligaments de la partie inférieure du membre.
Le membre sera saisi au niveau du genou(carpe) ou juste sous le jarret,chaque traction sera concentrée au-dessus du carpe ou du jarret afin de mettre à profit une plus grande amplitude de mouvement au niveau des articulation de l'épaule ou de la hanche et de leur muscle associé.
Chaque étirement se fera avec douceur ce qui va permettre au poids de la jambe d'effectuer l’étirement lorsque le cheval se relaxe.
Il ne faut jamais forcer un étirement,mais toujours demander au cheval de se laisser aller passivement en donnant une petite secousse,l'étirement de chaque membre sera maintenue environ 40 secondes,et sera répéter trois fois par exercice,en laissant entre chaque phase un temps de repos.

Étirement des membres antérieurs:

Il faut prendre l'antérieur, le soulever en le tirant doucement vers l'avant afin d'étirer les muscles de l'avant-bras et de l'épaule,il faut ensuite le laissé se détendre vers l'avant,puis on le croise vers le membre opposé.
Après cette phase, on tire le membre DOUCEMENT vers l’extérieur,puis vers l’arrière en direction des postérieurs

Étirement des membres postérieurs:

les étirements de ces membres sont identiques aux membres antérieurs, chaque membre est étiré sous le cheval, puis en direction du membre controlatéral,la hanche et la partie supérieure du membre sont ensuite étirées vers l'avant,vers le membre antérieur,et pour finir doucement tiré vers le coté.
je préconise pour la manipulation des membres inférieurs,de se placer au niveau des côtes,de prendre le membre à une main au niveau du jarret, et de placer l'autre main au niveau du grasset coté inférieur de la tête de fémur,toujours est il qu'il faut être extrêmement prudent lorsqu'on manipule les membres d'un cheval.

Étirement du dos et des reins:

On m’a souvent demandé comment procéder et souvent pris pour un "simplet","les reins d'un cheval ne se détendent pas?!?!" ben si!!!
pour cet exercice ho combien important il faut un peu de matériel: des carottes!(4/5)
D'abord on donne une carotte au cheval,puis une deuxième sur un coté latéral sans le faire avancer et ensuite sur le coté opposé,ensuite on se place sous le cheval en l'obligeant à venir chercher la "friandise" entre ses antérieurs,et enfin on lui présentera une autre plus sous lui de façon à ce que  de lui même, il se positionne plus vers l’intérieur de ses antérieurs.

Ces étirements vers le bas de la tête et de l'encolure permettent de détendre le dos et les reins tout en favorisant une relaxation mentale, tout en soulevant le dos, cette manœuvre  va permettre d’éviter les blocages de la région inférieure de l'encolure.

On peu profiter de ce travail pour proposer au cheval une carotte au niveau du coté ou des flancs ce qui permettra d’exécuter des étirements latéraux.(toujours placer la carotte au niveau de la bouche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 14:45

Pfouah... quelle mine d'informations! Merci, merci, merci, Gitan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 15:34

C'est un plaisir de vous en faire profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minty
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2528
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 11 Jan - 21:11

C'est super intéressant, c'est vrai que quand on fait de la gym ou sport on fait des étirements après, mais pour les chevaux, on en parle jamais, alors que...

Merci Gitan, c'est vraiment intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manolye
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8201
Age : 34
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Dim 12 Jan - 10:29

Génial !!
Très complet (ce qui ne m'étonne pas lol) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Dim 12 Jan - 10:32

J'ai la chance d'avoir une amie en formation d'ostéopathie animalière, tout près de chez moi; pour l'instant, elle n'a pas encore le droit de manipuler mais je fais régulièrement appel à ses services pour des massages et du streching...
Notamment la semaine dernière, après le stage Galop 3 qu'Hercule a fait avec ma nièce! Vu l'âge du poney (il va sur 19 ans) et le fait qu'il a quitté le club il y a 3 ans, je me doutais qu'il serait courbaturé après cette journée... Les massages lui ont fait le plus grand bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Mer 15 Jan - 0:59

cawhuete a écrit:
J'ai la chance d'avoir une amie en formation d'ostéopathie animalière, tout près de chez moi; pour l'instant, elle n'a pas encore le droit de manipuler mais je fais régulièrement appel à ses services pour des massages et du streching...
Notamment la semaine dernière, après le stage Galop 3 qu'Hercule a fait avec ma nièce! Vu l'âge du poney (il va sur 19 ans) et le fait qu'il a quitté le club il y a 3 ans, je me doutais qu'il serait courbaturé après cette journée... Les massages lui ont fait le plus grand bien!

ce n'est pas l'age qui est important,mais l'intensité du travail,tu as des imbéciles qui tuent des chevaux car ils font comme dans les westerns,ils prennent leur animal après une retraite de trois/quatre ans sans bougé et du jour au lendemain on s'en va plein galop sur les chemins,et des chevaux de moins de dix ans font des arrêts cardiaques,ou des hémorragies.
Un ancien avec qui je sors, a 70 ans et son cheval 28,je te promet qu'il faut les suivre les loustics,seulement le cheval sort tous les jours (365 jours par an),et est entretenu avec art et manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Mer 15 Jan - 22:06

Tout à fait d'accord avec toi, Gitan! Wink

Pour Hercule, après plusieurs années en club, il est passé par une phase "dp" active... mais la petite jeune fille est devenue trop grande et trop lourde pour le poney, elle est donc passée à plus grand... Du coup, Hercule travaille moins, dorénavant, d'où la petite séance de massage après le stage, qui était de l'intensif par rapport au travail actuel du poy...

Avant lui, j'avais 2 autres ponettes, mortes à 29 et 31 ans... car bien gérées dans leur travail tout au long de leur vie. Paso, mon autre papy, quant à lui, a été fort exploité, plus jeune... et du coup, à 20 ans, j'ai dû le mettre à la retraite car boîteux! :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 24 Jan - 0:00

Après s’être rappelé que les exercices au sol,sont primordiaux, maintenant on peut "monter le cheval", car il est possible de continuer à travailler les muscles du cheval en selle, pour ce, il suffit induire un fléchissement de la tête et de l'encolure vers le coté(jambe du cavalier) en s'aidant de la rêne(petite secousse),cet une technique qui permet d'assouplir la nuque et la mâchoire au fur et à mesure que le cheval cède à la rêne,ensuite l'étirement de l'encolure ainsi que celui de la lige du dessus est obtenu en lui demandant de céder à la bride et de toucher sa poitrine avec son nez.

Lorsque on se déplacera en cercles et/ou en figures en"huit" et en serpentine,on va obliger le cheval à engager le postérieur interne(muscles: vaste latéral,semi membraneux,grand adducteur de la cuisse, poplité,fléchisseur profond du doigt, tibial crânial,carré fémoral...pour les plus connus) sous lui,ce qui a pour effet d'étirer les hanches et le dos.

les exercices latéraux comme les pas cotés ou la cession de la jambe,eux assouplissent l'encolure (splénius, sterno-céphalique,romboïde...), la nuque (parotido-auriculaire,romboïde cervical,trapeze cervical...) les épaules (subscapulaire,grand dorsal grand rond,coraco-brachial,triceps et biceps brachial,fléchisseur du doigt...) le dos (romboïde{partie thoracique},épineux du thorax, longissimus du thorax,erector spinae, ilio costal...) et les hanches (sacro coccygien dorsal,fessier superficiel,gracile, soléaire) et aussi trois groupes de muscles qui sont très important à savoir le biceps fémoral, semi tendineux, semi-membraneux,qui sont les muscles intervenant dans la phase de la propulsion.

la marche régulière montée est excellente lorsqu'elle est pratiquée dans le respect de l'animal à savoir qu'un départ non préparé est aussi néfaste au pas qu'au galop,le cheval ne peut supporter le stress musculaire sans préparations.
le pas en côte est comme dit précédemment excellent tant musculairement que cardiaquement,par contre il est essentiel que le cavalier se positionne correctement,en effet beaucoup de cavalier issus de clubs,ont appris que lorsque le cheval monte il faut se pencher vers l'avant afin d'aider celui-ci ,et lorsqu'il descend il faut se positionner vers l’arrière afin de l'aider dans la retenu, vers l'avant c'est très bien à partir du moment ou on le libère des rênes,et vers l'arrière c'est très mal car le transfert de poids se fait sur la partie la plus fragile du cheval les lombaires,lorsque j'apprends aux élèves à se tenir,en descente je les fais se positionner le plus sécurisé vers la tête,et pour bien leurs expliquer,au sol je leur met un sac de 30/40kg sur les épaules et les fait dévaler une pente,une fois le sac dans le dos ,et une fois sur les épaules,le résultat est que sur les épaules c'est plus facile à gérer,pour un cheval c'est pareil, ses membres directeurs sont devant,donc la logique s'impose.

Ensuite il peut être fait divers exercices tendant, à renforcer la masse musculaire,changement de pieds,traction d'objet,monté/descente dans l'accélération.

On peut aussi travailler avec des agrès tel que le pessoa, qui sont des agrès d'une part facile à fabriquer, et d'autre part qui présente une multitudes de possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 24 Jan - 21:02

Vraiment très intéressant...
Par agrès, tu entends enrênements?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Ven 24 Jan - 22:59

Merci Cawhuete,les agrès,sont non seulement les enrênements,mais aussi tout ce que l'on va se servir pour faire travailler le cheval et qui ne lui est pas propre,(cônes, barres,tonneaux,surfaix,pessoa,
chambres à air,sacs .....et bien d'autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cawhuete
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18066
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle... un coin perdu
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Sam 25 Jan - 9:43

Ok, merci pour ces précisions... Au moins, comme ça, tout le monde sait de quoi tu parles! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manolye
Tachu suprême
Tachu suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8201
Age : 34
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Mer 29 Jan - 11:35

gitan a écrit:

le pas en côte est comme dit précédemment excellent tant musculairement que cardiaquement,par contre il est essentiel que le cavalier se positionne correctement,en effet beaucoup de cavalier issus de clubs,ont appris que lorsque le cheval monte il faut se pencher vers l'avant afin d'aider celui-ci ,et lorsqu'il descend il faut se positionner vers l’arrière afin de l'aider dans la retenu, vers l'avant c'est très bien à partir du moment ou on le libère des rênes,et vers l'arrière c'est très mal car le transfert de poids se fait sur la partie la plus fragile du cheval les lombaires,lorsque j'apprends aux élèves à se tenir,en descente je les fais se positionner le plus sécurisé vers la tête,et pour bien leurs expliquer,au sol je leur met un sac de 30/40kg sur les épaules et les fait dévaler une pente,une fois le sac dans le dos ,et une fois sur les épaules,le résultat est que sur les épaules c'est plus facile à gérer,pour un cheval c'est pareil, ses membres directeurs sont devant,donc la logique s'impose.

On en avait discuté quand tu étais venu me voir et il est vrai qu'on nous apprend d'une certaine façon et qu'en fait une fois qu'on sait ca parait logique de faire l'inverse de ce qu'on nous a apprit... comme tu dis par contre il ne faut pas oublier de libérer les rênes et ca pas mal de cavaliers classiques ont vraiment du mal à le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gitan
Gros tachu
Gros tachu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 49
Localisation : vauvert
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   Mer 29 Jan - 13:34

C'est vrai Manolye que dans les écoles ou clubs,les "éducateurs" se réfèrent souvent aux écrits de telles ou telles personnes qui ont soit disant de grandes expériences, mais qui bien souvent n'ont pas pris le temps de se mettre à la place de l'animal.
Après ces mêmes personnes te parlent d'éthologie,ou de tout un saint-frusquin qui ne veux rien dire comme il est employé (tu sais ce que j'en pense);
Le cheval est un athlète et comme tel il faut le considéré, pour nous animal soit disant intelligent, il nous est facile de nous positionner à sa place pour comprendre quels sont ces besoins, et donc d'agir en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muscler ou re-musler son cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Muscler ou re-musler son cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Muscler ou re-musler son cheval
» [Exos muscler/enrênements] Les enrênements/comment remuscler une poulinière
» Travail du jeune cheval
» comment muscler le dos d'un ic
» Travail pour muscler, mettre en avant et mettre sur la main !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEVAL APPALOOSA :: SANTE :: Maladie-
Sauter vers: